Arnaud comment choisir mon chiot?

« Choisir son chiot »

Pour sélectionner votre futur compagnon (qui deviendra grand), il y a quelques règles simples à suivre, pour ne pas s’empoisonner la vie, ni celle de votre futur chien. Mais avant d’adopter sachez qu’au Québec il y a environ 500.000 naissances pour 500.000 euthanasies d’animaux de compagnie… Alors êtes-vous prêt à adopter pour 15 ans … ? Car l’animal que vous adopterez aura de forte chance d’être euthanasié si vous l’abandonnez…

1. Ne jamais prendre un chiot/chien sur une émotion ou un coup de tête.

2. *Êtes-vous matérialiste, allergique, peut-être maniaque du ménage… ? Si la réponse est oui n’adoptez pas!

En premier lieu, il faut s’assurer de ne pas avoir d’allergies connues dans la famille, ne pas craindre les poils sur les vêtements, ni les mordillements sur les meubles ou chaussures (oui, les chiots font leurs expériences et c’est normal).

3. * Avez-vous l’argent qui est nécessaire pour subvenir à ses besoins… ? Si la réponse est non n’adoptez pas!

Un budget annuel d’environ 1000$ est à envisager (pour la nourriture, le vétérinaire, la pension, le toilettage, l’éducation, etc…). Plus le chien sera gros lorsqu'il atteindra sa taille adulte plus le budget augmentera...

4. * Avez-vous le temps… ? Si la réponse est non, il ne faut pas adopter!

Tous les chiens ont besoin d’activité physique et mentale, mais elle diffère selon la race. Renseignez-vous bien avant d’acquérir un chiot qui ne sera pas fait pour votre rythme de vie. Certaines races (comme le Malinois ou le husky) demandent au minimum 4h00 d’activité par jour afin de ne pas créer de problèmes de comportements.

5. *Qu’aimez-vous faire… ?

Vous aimez rester chez vous ? Faire des balades en forêt ? Faire du sport ? Courir ? Chasser ? Faire du traineau ? Garder des moutons ? etc…. Il y a plus de 450 races enregistrées, chaque race a un « standard », informez-vous sur sa morphologie (le poids, la taille, le poil, etc.) et son caractère (affectueux ou indépendant, vif ou calme, etc.). Autant de critères qui devront vous ressembler pour faire un bon match. Ne vous trompez pas, la petite boule de poils si craquante va grandir vite, elle aura des instincts et des besoins spécifiques. Alors assurez-vous de partager les mêmes passions... !

6. Une fois la race choisie, pensez éthique!

Consultez les sites internet spécialisés, posez des questions afin de valider votre choix sur la race, demandez aussi des références sur les éleveurs et déplacez-vous chez ceux-ci. Regardez les conditions dans lesquels les chiens adultes et les chiots vivent. L’apparence et le caractère du père et de la mère seront aussi déterminants dans le choix de votre chiot car il y aura de fortes probabilités qu’il ait le même comportement et la même apparence.

7. Allez voir dans un refuge, peut-être qu’un adulte avec son tempérament déjà établi vous conviendra mieux…

8. Enfin le choix du chiot. 8 SEMAINES MINIMUM, SURTOUT PAS AVANT … !!

Sous aucun prétexte avant, toutes les histoires qui vous seront racontées afin de prendre un chiot avant, ne seront que le reflet de l’incompétence de l’humain et/ou l’appât du gain. Ne choisissez pas sur photo, déplacez-vous… ! Il est même préférable, dans certains cas, si l’éleveur connait bien son domaine de garder certains chiots plus tard, afin d’être sûr de la maturité de celui-ci à quitter son environnement de naissance… En choisissant et connaissant bien votre éleveur, vous pourrez lui faire confiance et le chiot viendra à vous… ! Maintenant à vous de continuer la socialisation que votre éleveur aura commencé… !!


Écrit par :

ARNAUD WERY
Propriétaire, d’Educateur Canin Québec
Formateur, pour Fierbourg, centre de formation professionnelle

Pour :

AnimObouffe

Abonnez-vous à l’infolettre Pour ne plus rien manquez au sujet de nos offres et promotions!