Les moufettes: problèmes et solutions

LES MOUFETTES

vaut mieux prévenir que guérir!


La saison des moufettes recommence!!! Eh oui, ces jolies petites bêtes aussi mignonnes que puantes ont deux périodes d’activité plus accrue durant l’année : au printemps et à l’automne!

comprendre l'animal

Les moufettes sont nomades. Elles restent sur un même territoire, mais utilisent plusieurs tanières entre le printemps et l’automne. Elles ont des tanières de repos, des tanières de mise bas et des tanières d’hibernation. Elles sont généralement solitaires, mais il n’est pas rare de voir des moufettes se rassembler pour l’hibernation. C’est une façon d’augmenter leurs chances de survie durant nos hivers québécois. Au Québec, les moufettes ont de loin une préférence pour les tanières sous les bâtiments (les cabanons par exemple). C’est pourquoi elles s’y logent souvent au grand désarroi des propriétaires d’animaux. Saviez-vous que les moufettes femelles ont un territoire qui s'étend sur un périmètre de 2 à 4 km2?

Au printemps, les moufettes se réveillent d’une longue hibernation. Elles ont perdu près de 40% de leur masse corporelle. Les femelles vont souvent mettre bas au début mai. Elles ont donc faim! Ce qu’il faut comprendre, c’est que les mouffettes sont des omnivores opportunistes. Elles se nourrissent d’insectes, de petits mammifères, de fruits et… de déchets ménagers. Elles préfèrent donc rester près des habitations qui leur donnent l’opportunité de manger en abondance.

Les moufettes sont des animaux plutôt nocturnes. Elles deviennent actives au crépuscule et encore plus deux heures après le coucher du soleil. Par la suite, leur activité diminue graduellement jusqu’à 5-6h du matin ou elles retournent se coucher dans la tanière de leur choix.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la plupart du temps, les rencontres fâcheuses se font lorsque les magasins spécialisés et les cliniques vétérinaires sont fermés!!!

Lorsqu’elles se sentent menacées, elles sécrètent un musc provenant de leurs glandes anales et le pulvérisent sur leurs agresseurs. Elles peuvent le projeter jusqu’à 5 mètres de distance et ce, de façon très précise. L’odeur est si intense qu’elle peut se disperser sur 1 km! Cette substance est irritante pour la peau et peut même momentanément rendre quelqu’un aveugle. Bref, les conséquences d'avoir contrarié une moufette sont importantes!!!

les solutions :

Il y a plusieurs façons de faire disparaître l’odeur de moufette. Certaines sont fantaisistes, d’autres néfastes et quelques-unes qui sont très efficaces :

Le jus de tomate : C'est un mythe! Il diminue l’odeur du musc, mais ne l’élimine pas. Ce qui donne pour résultat que l’animal pue durant des mois… pas très efficace comme solution!

La fameuse recette qui mélange du bicarbonate de soude, de l’eau oxygénée (peroxyde) et du savon à vaisselle liquide: efficace, mais de grâce, PAS sur l’animal!!! Afin que ce soit sécuritaire, il faudrait avoir EXACTEMENT les bons produits avec la bonne concentration et la bonne quantité. Si ce n’est pas le cas, le résultat peut être néfaste pour votre animal et entrainer des troubles de santé qui nécessiteront une visite chez le vétérinaire. Est-ce que ça en vaut vraiment la peine?

Optez plutôt pour des produits efficaces et non dommageables pour votre animal! Gardez toujours un shampooing et un décontaminant à cet effet dans votre pharmacie. Il en existe plusieurs, que ce soit pour l’animal ou pour l’environnement! Ces produits éliminent les phéromones qui causent la mauvaise odeur et la détruisent à la source, sans la camoufler. Il y a des shampooings, des vaporisateurs, des nettoyants concentrés, bref tout pour régler votre problème une bonne fois pour toute. Les produits destinés aux animaux sont doux et sans danger pour la chute de poils. Leur utilisation est très variée:

  • Si votre animal s’est roulé dans une substance très odorante (comme des excréments, des cadavres d’animaux en forêt, un trou de boue, de l’eau stagnante, etc…)
  • Les chiens avec une odeur corporelle très prononcée.
  • Les articles de sport.
  • L'espace extérieur réservé à la propreté. (Vous savez ce coin de gravelle ou l’on éduque les chiens à TOUJOURS aller faire leurs besoins et qui sent terriblement mauvais au printemps et à l’été?)
  • Les animaux qui viennent faire leur territoire chez vous.
  • Si votre animal s’échappe dans la maison (pour éviter qu’il recommence).
  • Bien décontaminer la litière de votre chat lorsque vous nettoyez son bac.

Bref, la liste est longue! Voyez tous nos produits contre les odeurs ICI.

Erreurs à ne pas faire :

  • Mouiller l’animal avant d’avoir appliqué le shampoing anti-odeur. Pourquoi? Mouiller le pelage libère l’odeur au lieu de l’emprisonner et la faire disparaître. L’odeur est si intense qu’elle s’incruste partout et rend encore plus désagréable la situation!
  • Laver l’animal à l’eau froide (comme par exemple au boyau d’arrosage dans la cour arrière de la maison). Pourquoi? L’eau froide ferme les pores de la peau de l’animal et y emprisonne l’odeur. Résultat: lorsque l’animal a chaud, les pores de la peau s'ouvrent et laissent sortir l’odeur… pendant des mois et des mois.

    À faire :

  • Appliquez le shampooing anti-odeur sur l’animal lorsqu’il est sec. Si le shampooing n'est pas suffisamment liquide, mélangez-le au préalable avec de l’eau (1 part de shampooing pour 3-5 parts d’eau) et appliquez-le sur le pelage de façon UNIFORME sur TOUT le corps de l’animal. Si vous oubliez une section, celle-ci dégagera une mauvaise odeur. Pour éviter qu’il n’y ait du shampooing ou de l’eau qui entre dans les oreilles de votre animal lorsque vous le lavez, insérez doucement une ouate ou une gaze. Cela évitera qu’il fasse des otites par la suite.
  • Si votre animal s’est fait arroser dans le visage, appliquez (uniquement si votre animal se laisse facilement manipuler) le shampoing pur délicatement en évitant les yeux, la truffe et la gueule.
  • Laissez agir 10 minutes.
  • Rincez à l’eau tiède/chaude votre animal. Dans vos mains, faites une mousse avec le shampooing et massez bien la peau partout pour nettoyer les pores de la peau en profondeur, puis rincez à nouveau.
  • Appliquez votre revitalisant favori (pour animaux bien sûr), rincez une dernière fois et séchez au séchoir.

    Prévention :

  • Bacs de déchets et de compost fermés et inaccessibles.
  • Potager protégé par un grillage.
  • Dessous du cabanon difficile d’accès ou très peu invitant. Appliquez un répulsif! (Mettre un grillage à poules peut aussi s’avérer efficace.)
  • Aucun tas de feuilles abandonné sur le terrain, car les insectes qui s’y trouvent sont une source importante de nourriture.
  • Détecteur de mouvement lumineux (Les moufettes n'aiment pas la lumière...)
  • Shampooing anti-odeur et décontaminant sous la main en tout temps.
  • Animaux attachés le soir.
  • Faire beaucoup de bruit lorsque vous sortez vos animaux à l’extérieur le soir.
  • Si vous avez un poulailler, gardez vos poules dans un bâtiment la nuit. (Les moufettes sont des prédateurs…)

     Comment les repousser ?

  • Exposez à la lumière l’emplacement convoité par les moufettes.
  • Disposez des boules à mites à proximité de l’endroit où elles se tiennent. (ATTENTION!!!! Dangereux pour les chiens et les chats!)
  • Branchez un arrosoir qui diffusera une bruine en permanence.

Finalement, la prévention reste la meilleure solution pour éviter ou éliminer un problème rapidement.


Écrit par Caty Falardeau pour AnimObouffe, 8 septembre 2016.

Référence:

http://www.ceaeq.gouv.qc.ca/ecotoxicologie/mammifere/Mouffette_rayee.pdf

Abonnez-vous à l’infolettre Pour ne plus rien manquer au sujet de nos offres et promotions!