Les produits Anti-puces

Les produits anti-puces : la vérité sur le sujet

On entend plein de chose concernant les produits anti-puces. Certains disent que c’est dangereux et toxique, tandis que d’autres disent que c’est inoffensif. Y-a-t-il vraiment une différence entre ces produits? Et les traitements dits naturels, le sont-ils vraiment et surtout, sont-ils efficaces? Tant de questions et si peu de réponses.

Nous tenons à vous dire que nous avons approché plusieurs compagnies et vétérinaires et que les réponses PEU IMPORTE LE PRODUIT étaient souvent nébuleuses. Tous veulent garder l’anonymat et tous essaient de tirer la couverture de leur côté. Nous avons donc fait notre possible pour faire un document juste et impartial. Le but de l’exercice n’est pas de discriminer certains produits ou d’en vanter d’autres, non, le but est simple : informer sans barrière ni limite. Aussi ce document n'est pas définitif et pourra toujours, grâce à des nouvelles informations, être mis à jour selon les données que nous réussirons à récolter.

Le fonctionnement Des produits anti-puces :

Il faut d’abord faire la distinction entre les façons de protéger son animal. Les pipettes, colliers, sprays, shampoings, poudres et pilules ne fonctionnent pas tous de la même manière. Tout comme la prévention naturelle ou pharmaceutique, préventive ou traitante, sera différente les unes des autres!Pipette anti-puces

Les pipettes : Une fois le produit appliqué, il s’étend sur l’animal grâce au sébum de la peau que celui-ci sécrète et repousse ou tue la puce.

Collier anti-pucesLes Colliers : Il existe deux façons. La première disperse une poudre qui s’étend à travers le sébum de l’animal. La deuxième repousse les insectes nuisibles comme un simple répulsif à maringouin le ferait. Pour certain, il faudra légèrement étirer le collier pour libérer la poudre. Pour d’autres, le produit sera libéré grâce à la chaleur de l’animal.

Vapirosateur anti-pucesLes sprays : Ils sont appliqués sur la peau et, une fois sèhe, repoussent et/ou tuent les puces. Le produit reste en surface et n’entre pas dans le système de l’animal … sauf si celui-ci le lèche abondamment, évidemment! Ils doivent donc être réapliqués lorsque vous lavez votre chien. Dans les produits naturels, il arrive qu’on utilise les sprays comme un produit complémentaire. Il doit donc être appliqué fréquemment à l’animal pour assurer une meilleure protection.

Chien dans un bainLes shampoings : Ils sont utilisés lors d’un bain. La façon d’appliquer un shampoing est primordiale lorsqu’on a un animal qui a des puces! Nous vous en reparlerons plus bas dans la section « Comment appliquez les produits anti-puces ».

Poudre anti-pucesLes poudres : Certaines déshydratent les puces et/ou les asphyxies et/ou les intoxiques. Cela dépend du type de produit que vous choisissez.

Bouchées tendre anti-pucesLes pilules : Elles sont ingérées par la gueule et entrent dans les organes de l’animal. Elles intoxiquent les parasites ou évitent leur propagation.

Les façons de protéger :

Comme dit plus haut, le but ici n’est pas de dire si l’une ou l’autre des méthodes ci-bas nommées est meilleure ou si une marque (en fait, nous n’en nommerons aucune!) est plus sécuritaire qu’une autre! Non, le but est de bien vous informer pour vous permettre de faire un choix éclairé. Le rythme et milieu de vie de votre animal, l’âge et les risques potentielles sont tous des points qui devront compter dans la balance et orienter votre choix. Certains opteront pour la tranquillité d’esprit, d’autres pour des préventions plus inoffensives et/ou moins drastique. Certains opteront pour la « non prévention » et traiteront au besoin. Peu importe votre choix, celui-ci vous appartient!

Naturelles :

Pharmaceutiques :Bouteilles de laboratoir

Aucun traitement :

Les risques d’utilisation:

Dites-vous que si un anti-puces tue une puce ou une tique, le produit contient probablement une certaine toxicité! Logique non? Si le chien ou le chat se lèche pour se nettoyer les poils et qu’il ingère du sébum contenant de l’anti-puces, cela peut aussi affecter sa santé! Alors on fait quoi? Que nous disent les recherches sur le sujet?

En fait, en date d’aujourd’hui, nous n’avons trouvé aucune recherche qui prouve hors de tout doute que l’utilisation des produits pharmaceutiques ou des produits naturelles affectent ou n’affectent pas la santé de nos animaux! Inversement, aucune recherche ne prouve que les produits chimiques ou naturels soient bons pour la santé. Ouain, on ne vous aide pas vraiment en vous disant ça n'est-ce pas?

La réalité c’est que les produits anti-puces utilisés EN GRANDE QUANTITÉ ou MAL utilisés peuvent gravement nuire à la santé de votre animal! Que ce soit naturel ou pharmaceutique! Que ce soit des huiles essentielles (qui peuvent être mortelles si mal dosées), des extraits de plante ou des ingrédients de laboratoire, si ça tue les puces ça peut comporter un danger! Point final. Les doses sont faites en conséquence de traiter, prévenir ou repousser. Elles sont le plus sécuritaire possible mais il y a toujours l’exception à la règle!

Il ne faut pas oublier que ce n’est pas non plus tous les animaux qui répondent de la même manière aux produits anti-puces! Certains peuvent développer des allergies, d’autres des irritations cutanées et même aller jusqu’à des troubles neurologiques. La grande majorité des animaux ne réagiront jamais aux produits anti-puces utilisés comme il se doit. Inversement, une infime partie de la population canine ou féline en souffrira grandement voire même trouvera la mort! Comparons ça avec le beurre d’arachide : Pour certain, ce sera bénéfique tandis que pour d’autres, ce sera fatale! (Oui on le sait, c’est boiteux comme comparaison mais l’image est clair!)

Très rare sont les produits avec des propriétés anti-puces qu’on peut appliquer sans AUCUN danger sur les animaux, qu’ils soient naturels ou pharmaceutiques. La raison est que LA VIE N’EST PAS UNE SCIENCE EXACTE. Alors on fait quoi? Aucune prévention? C’est une option mais est-ce la meilleure pour votre animal et pour vous? Il faut donc être bien informé et ne pas hésiter à poser les questions à votre animalier ou votre vétérinaire.

Les avantages des anti-puces :

Ténia ou vers platIl y a plusieurs maladies et parasites qui peuvent être transmis ou accompagnés par les puces. Dans les parasites on retrouve les vers plats (Ténia). En fait, il est rare qu’un chien ou un chat n’ait pas de vers s’il a des puces … C’est pourquoi on recommande souvent de vermifuger l’animal en même temps que de faire un traitement anti-puces lors d’infestation. L’Hémobartonellose en fait aussi partie. Ce petit parasite engendre une anémie qui peut parfois devenir chronique ou mortel chez certain individu. La Yersinia pestis une bactérie qui est responsable de la peste … et oui les puces de rat transmettent la peste! Il arrive également que des réactions allergiques ou des dermatites allergiques aux puces apparaissent à cause des morsures de ces dernières ou de l'affaiblissement du système immunitaire. Par contact indirecte, on retrouve également la teigne et le parvovirus.

Outre les maladies et parasites il ne faut pas oublier l’inconfort que cela entraine sur nos animaux et sur nous les humains! Car bien que nous ne soyons pas leur repas préféré, nous restons tout de même un gros morceau de viande pour une puce! Tout comme les chiens et les chats nous pouvons faire des réactions allergiques, attraper des vers et développer certaines maladies zoonotiques (qui se transmettent de l’animal à l’homme et vice-versa). Bref la liste des conséquences est longue et doit être pris en considération lors de votre choix!

Dans certains produits naturels et préventifs, on retrouve des ingrédients qui ont des propriétés apaisantes, purifiantes, nourrissantes et régénérantes pour la peau. Contribuant ainsi à améliorer la beauté de celle-ci tout en repoussant les insectes nuisibles. D’autres pourront, si ingéré, avoir un effet vermifuge sur l’animal!

Il arrive également que pour dissuader l’animal de lécher son collier anti-puces et ingérer un produit qui pourrait nuire à sa santé, certaines compagnies mettent une substance amère dans la composante du collier. Cela apporte une sécurité supplémentaire.

Les doses :

Pourquoi croyez-vous qu’il y a des doses à respecter sur les emballages de TOUS produits naturels ou pharmaceutiques? Parce que l’excès peut être TRÈS néfaste et dévastateur dans bien des cas! Ça a l’air si simple et si facile dit comme ça et pourtant… On explique aux gens comment faire et ceux-ci nous répondent fréquemment : « Mais là, c’est pas si pire hein? » Comme si votre animalier ou votre vétérinaire allait répondre : « Ben non, donnez une overdose d’anti-puces à un chat … y’a rien là! ». Dites-vous que les restrictions sont là pour être respectées. Il en va de la santé de vos amours!

La responsabilité de l’utilisateur :

Votre animal n’est pas capable de lire les étiquettes ni de savoir si la dose est trop forte pour lui. Mais vous, oui VOUS … vous pouvez et avez la responsabilité de le faire!

On ne met JAMAIS un produit anti-puces pour chien sur un chat!!! Les dosages, concentrations et les recettes sont souvent différents! Prenons par exemple la Perméthrine, c’est un produit très toxique pour un chat mais sans réel danger pour un chien si administré au bon dosage.

Comment appliquez les produits anti-puces :

Les pipettes : Vous devez appliquer le produit à la hauteur de la nuque pour un chat et un petit chien. Pour les chiens de grande taille, il sera souvent recommandé d’appliquer à la hauteur de la nuque et à la base de la queue. Pourquoi ces endroits stratégiques? Simplement parce qu’ils sont difficiles d’accès pour votre animal. Voici donc comment faire :

  1. Écartez les poils de l’animal à la hauteur de la nuque
  2. Mettre le produit anti-puces le plus près possible de la peau
  3. NE PAS FROTTER car cela pourrait diminuer l’efficacité du produit.

Les colliers : Il y a deux types de collier anti-puces et/ou anti-tiques. Il est important de lire l’étiquette avant de mettre le collier pour s’assurer que vous l’installez comme il se doit.

    1. Retirez le collier de l’emballage
    2. Étirez légèrement le collier jusqu’à ce qu’une fine poudre blanche apparaisse
    3. Mettez le collier bien ajusté au cou de votre animal
    4. Coupez l’excédant de collier pour que votre animal ne le mange pas     

                OU

      1. Retirez le collier de l’emballage
      2. Mettez le collier bien ajusté au cou de votre animal
      3. Coupez l’excédant de collier pour que votre animal ne le mange pas

    Les sprays : Lorsque le vaporisateur anti-puces est appliqué de façon préventif et non traitant, il n’y a pas de façon bien précise de le mettre sur votre animal. La seule chose que vous devez faire attention est de ne pas toucher les muqueuses, les yeux et les voies respiratoires des animaux. Cependant, lorsqu’un animal a des puces alors là, il faut faire attention! Si vous appliquez le produit n’importe comment, les puces iront se loger dans les oreilles, le nez, les yeux, la bouche, et les parties génitales … ouf! pauvre petite bête!!! Je vous laisse vous faire une image. Pour l’appliquer vous commencez par :

    1. La tête (à la hauteur des oreilles en passant par le cou et vers les épaules, et le tour des parties génitales (pour faire une barrière protectrice autour de celles-ci).
    2. Appliquez le spary sur les épaules jusqu’aux pattes avant (sans oublier le dessous des pattes!)
    3. Faites le tronc de manière à appliquer le produit vers la queue de votre compagnon (et non vers la tête),
    4. Faites les pattes arrière (sans oublier le dessous des pattes)
    5. Terminer par la queue

    : Comme vous devez appliquer une grande quantité de liquide anti-puces, pour éviter que votre animal se lèche, mettez-lui un collier Élisabéthain. Une fois le pelage sec, vous pourrez le retirer.

    Les shampoings : Lorsque le shampoing est fait de manière préventive et non traitante, il n’y a pas de façon bien précise pour appliquer le savon sur votre animal. La seule chose que vous devez faire attention, c'est de ne pas appliquer de shampoing sur les muqueuses ou dans les yeux des chiens ou des chats. Cependant, lorsqu’un animal a des puces alors là, il faut faire attention. La façon de faire sera comme pour les sprays anti-puces!

    1. La tête (à la hauteur des oreilles en passant par le cou et vers les épaules, et le tour des parties génitales (pour faire une barrière protectrice autour de celles-ci).
    2. Appliquez le shampoing sur les épaules jusqu’aux pattes avant (sans oublier le dessous des pattes!)
    3. Faites le tronc de manière à appliquer le produit vers la queue de votre compagnon (et non vers la tête),
    4. Faites les pattes arrières (sans oublier le dessous des pattes)
    5. Terminer par la queue

    : Vous ne voulez pas que votre animal se lèche le savon qu’il a sur le corps car cela comporte un danger? Mettez-lui un collier Élisabéthain, pitou et minou ne pourront pas se lécher durant leur bain!

    Les poudres : Il existe plusieurs types de poudre anti-puces sur le marché. Il sera toujours recommandé de faire attention aux muqueuses de l’animal. La quantité appliquée est aussi très importante. Vous devez toujours lire les directives avant l’utilisation. On se répète … mais ce n’est pas pour rien! Pour l’application :

    1. Portez une paire de gant.
    2. Assurez-vous que votre animal soit calme
    3. Saupoudrez la poudre anti-puces sur le pelage de façon uniforme (attention que l’animal n’inhale pas le produit et évitez les muqueuses.)
    4. Faire pénétrer en frottant la peau
    5. Pour les endroits plus « sensibles » mettez un peu de poudre dans votre main et appliquez délicatement.

    : Comme respirer de la poudre anti-puces pourrait comporter un danger, nous vous recommandons d’appliquer la poudre uniquement avec vos mains au lieu de la saupoudrer directement sur votre chien ou votre chat!

    Les pilules : Pour l’utilisation des pilules rien de plus simple! Si elles ne sont pas sous forme de bouchées tendre, enfoncez la capsule dans le fond de la gorge de votre animal.

    : Votre animal refuse se faire mettre quoi que ce soit dans la gueule? Cachez les pilules anti-puces dans une pâte conçue à cet effet comme les Pill Pockets par exemple.

    Conclusion :

    Bref tout ça pour vous dire RENSEIGNEZ-VOUS!!! N’ayez crainte de poser des questions! C’est primordial. Lisez les étiquettes au complet même si c’est embêtant de le faire. Il en va de la santé de votre animal.

    Les facteurs risques varient d’un animal à l’autre. Un chat qui reste au 12ième étage qui ne sort jamais de son appartement à moins de risque d'avoir des puces ou des tiques qu’un chien de chasse qui court dans les hautes herbes l’automne 8 heures de temps! Alors soyez logique!

    Et si vous n'êtes pas certain, l'équipe d'AnimObouffe est là pour vous aider.


    Références :

    http://www.wikimalia.com/conseils/bien-soigner-mon-animal/maladies-des-chiens-et-des-chats-liees-aux-puces

    https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9mobartonellose_f%C3%A9line

    https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9mobartonellose_f%C3%A9line

    https://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9nia

    http://dermatologieveterinaire.over-blog.com/article-maladies-transmises-par-les-puces-chez-le-chat-122522463.html

    http://www.mddep.gouv.qc.ca/pesticides/virus-nil/fiche-permethrine.pdf

    http://publications.gc.ca/collections/Collection/H113-7-2001-11F.pdf

    https://conseilsveterinaire.com/lintoxication-a-la-permethrine-chez-le-chatcest-une-question-de-vigilance/

    https://www.droguerie-naturelle.fr/pyrethre-pyrethrine-pyrethrinoide-poison-ou-bonne-solution.html

    Abonnez-vous à l’infolettre Pour ne plus rien manquez au sujet de nos offres et promotions!