Tout savoir sur les probiotiques pour chien!

Les Probiotiques : comment ça marche?

Les probiotiques. On en entend tous parler … La plupart d’entre nous sait plus ou moins à quoi ça sert mais on se dit «ils en parlent partout … ça doit être bon!» On se doute bien que c’est bon pour la digestion (la dame qui danse du ventre à la télé nous l’a bien fait comprendre il y a plusieurs années) … mais à quel point est-ce vraiment bénéfique? Alors j’ai décidé de creuser la question pour vous!

Qu’est-ce que c’est?

À la base, tout être vivant produit des prébiotiques et des probiotiques naturellement. En fait, ils font partie intégrale du microbiote (flore) de toutes les muqueuses du corps. Plus encore, ils sont la base du bon fonctionnement du corps et de la santé.

Les prébiotiques sont essentiellement des fibres qui servent à nourrir les probiotiques auxquelles elles sont associées. Elles sont très importantes dans le processus digestif et immunitaire. Par contre, en trop grande quantité elles peuvent devenir nocives. En effet, si elles ne sont pas associées à une probiotique, parce que ces dernières sont peu nombreuse par exemple, les prébiotiques commencent alors à nourrir toutes les autres bactéries, même les mauvaises, ce qui entraine une diminution du système immunitaire. Résultat, au lieu d’améliorer la santé de l’animal, on lui nuit. C’est la raison pour laquelle il faut s’assurer de toujours avoir un plus haut taux de probiotique que de prébiotique.

Les probiotiques servent quant à eux, à nourrir les enzymes digestives. Celles-ci ont pour fonction de couper les nutriments en particule microscopique et permettre une absorption plus facile. Plus il y a de probiotique, plus les enzymes sont nombreuses, plus les nutriments sont bien absorbés et plus la santé général de l’animal est bonne.

La consommation de pré et probiotique font aussi en sorte que le corps crée ce qu’on appelle un Biofilm. Le Biofilm referme les parois poreuses de l’intestin et empêche les mauvaises bactéries de s’agripper et de se développer. En plus d’avoir un effet protecteur sur les parois des intestins, ils acidifient aussi la flore intestinal et diminue en même temps la prolifération des mauvaises bactéries qui détestent les milieux acide. Résultat, moins d’organisme pathogène présent et un meilleur système de défense. Saviez-vous que 50% à 80% des anticorps qui proviennent de la culture bactérienne du corps. WOW c’est beaucoup! Alors vous comprenez l’importance de s’assurer qu’elle soit optimale et équilibré?

Plus encore, des recherches ont démontré que la santé de la flore bactérienne avait un impact sur le poids et l’humeur! Vous connaissez l’expression : «Esprit sain dans un corps sain»?

Qu’est-ce qu’on doit rechercher?

Pour s’assurer que les pré et probiotiques fassent bien leur travail, il faut s’assurer qu’ils soient donnés aux bons individus. Je m’explique. Chaque être vivant à ses propres types de colonie bactérienne en lui. Un humain, un chien, un chat ou un oiseau n’ont pas les mêmes colonies en eux. Pour que les probiotiques puissent vraiment être efficaces elles doivent être compatible à l’hôte qui le consomme. La prolifération est alors explosive et les effets rapides et renversants au niveau de la flore intestinal. Le gros problème avec les probiotiques c’est qu’on ne voit pas les effets directe sur l’animal sauf lorsqu’il y a un problème déjà visible.

Les probiotiques humain ne sont pas efficace pour les animaux car ils ne sont pas compatibles avec les probiotiques de l’animal. Ils ne peuvent donc pas se reproduire ensemble, proliférer et protéger efficacement les animaux. Aussi les probiotiques humain, proviennent majoritairement des produits laitiers et l’intestin des animaux est trop acide pour leur permettre de survivre. Donc ils meurent. Les probiotiques fabriqué pour l’humain sont différents de ceux qui sont faits pour les animaux. Ce qui fait que l’animal n’est capable d’utiliser qu’une partie négligeable des probiotiques humain.

Il faut aussi s’assurer de la qualité du produit car ils ne s’équivalent pas tous! Les accréditations, comme l’ACIA, est recherchée lorsqu’on veut s’assurer que la qualité et la stabilité du produit qu’on offre à nos animaux est adéquate.

Pour qui et quand?

Les jeunes animaux : Saviez-vous que la flore intestinale prend deux ans environ à se construire chez les animaux. Durant ce temps, elle est en contact avec des agents pathogènes qui lui permet tranquillement de se créer un système immunitaire fort. Par contre, durant ces deux années, le jeune animal est aussi plus à risque de réagir à une maladie qu’un animal adulte. Donner des probiotiques à un chiot, un chaton ou un oisillon est donc essentiel à son bien-être et son bon développement. Bien que vous ne verrez pas vraiment d’effet au niveau visuel, la flore bactérienne de votre animal, elle, ne mentira pas!

Les races à risques : Chez certaine race, il semble y avoir une prédisposition aux selles molles. Je vous en nommerai ici que quelques-unes : Les Bouviers Bernois, les Bergers Allemands, les Sphinx et les Bengales. Je ne dis pas qu’assurément votre Bengale ou votre Berger Allemand aura forcément des selles molles, mais qu’il y a de bonne chance que cela se produise. Si ce n’est pas le cas tant mieux! Si c’est le cas, pas de panique! Donnez-lui des probiotiques de bonne qualité, comme le BACI+ par exemple, sur une base régulière au moins les deux premières années de sa vie. Au mieux donnez-lui de façon préventive à vie! Il y a tant de côtés bénéfiques aux probiotiques!

Au printemps et à l’automne : Combien de fois un client est entré dans notre boutique en nous disant que son chien a mangé de la neige et qu’a la diarrhée! C’est typique! Lors des premières neiges, le chien se gave de cette délicieuse et rafraîchissante mixture. Résultat … diarrhée! Au printemps, c’est tous le calcium, les saletés et les bactéries qui se développent que le chien mange. Résultat … diarrhée! Prendre des probiotiques de façon préventives aident nos amours à quatre pattes à passer au travers sans trop de soucis.

Les oiseaux : En fait, tous les oiseaux devraient prendre des probiotiques! La raison est qu’un oiseau, bien qu’on fasse de notre mieux, devient dépressif dans une cage quand il n’est pas en liberté. Même s’il a été nourri à la main et élevé en captivité. Il devient stressé, dépressif, s’arrache des plumes ou prend beaucoup de plume, cesse de chanter, à des diarrhées et lorsque son état se détériore trop longtemps, c’est la mort prématuré de l’oiseau. L’apport régulier de probiotique type aux oiseaux, diminue l’état dépressif, le stress lié à la captivité, les mues, les troubles de comportement (comme l’agressivité) et donne ou redonne de l’énergie. Certain oiseaux continuent même de chanter lors de leur mue! WOW! De plus, dans les intestins des oiseaux, il y a naturellement présence de la bactérie E-coli. Donner des probiotique de bonne qualité, évite la prolifération de cette bactérie en favorisant une bonne santé intestinale. Une autre raison de donner des probiotiques à un oiseau est que ça coûte une bagatelle versus tous les avantages que ce produit apporte à nos petits cœurs plumés.

Avant, pendant et/ou après à la prise de médicament : Lorsque notre animal est très malade la prise de médicament devient nécessaire dans bien des cas. Par contre, les médicaments, bien que très utile, ont comme point négatif de détruire tout sur leur passage. Ils tuent donc les mauvaises comme les bonnes bactéries. Le système de l’animal devient donc vulnérable. La prise de probiotique favorise la reconstruction rapide et efficace des barrières digestives et des défenses naturelles essentielles au bien-être de nos animaux.

Le changement d’environnement : Lorsqu’on notre animal change d’environnement cela provoque un stresse qui favorise le développement de selle molle. Voici quelques exemples :

Offrir à votre animal des probiotiques avant qu’il ne vive un changement d’environnement évite qu’il aye des problèmes digestifs.

Suis-je obligé d’en donner à mon animal?

Non! Personne ne peut vous forcer à le faire. Peut-être que votre animal ne présentera jamais de trouble digestif apparent. Vous pouvez choisir d'offrir des probiotiques uniquement lorsque votre animal à un problème connu. Ce qui est difficile avec les probiotiques, c’est qu’il est impossible de savoir si la culture bactérienne de notre animal est optimal en tout temps. C’est pourquoi on insiste tant sur la prévention. De plus, les bénéfices de donner des probiotiques sont visibles rapidement. Il est impossible de faire une surdose de probiotique. Vous ne verrez pas non plus un animal avoir des selles molles où être constipé parce qu’il a consommé trop de probiotique! Par contre, une carence est assurée d’avoir de mauvaises répercutions sur votre compagnon. Rendu là, c'est à vous de choisir!

Vous croyez que votre chat, votre chien ou votre oiseau à besoin de probiotiques? Cliquez ICI!

     Votre équipe


Écrit par Caty Falardeau pour AnimObouffe Inc. (Février 2017)

Référence :

http://baciplus.com/

http://www.lapresse.ca/vivre/sante/201407/15/01-4784096-lintestin-notre-deuxieme-cerveau.php

http://ici.radio-canada.ca/tele/decouverte/2015-2016/segments/reportage/3168/deuxieme-cerveau

https://fr.wikipedia.org/wiki/Microbiote

http://jcm.asm.org/content/early/2015/03/27/JCM.02778-14.full.pdf+html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Probiotique

Abonnez-vous à l’infolettre Pour ne plus rien manquez au sujet de nos offres et promotions!